L’Énéide

Texte et mise en scène: Olivier Kemeid

Concepteurs: Etienne Boucher, Philippe Brault, Stéphanie Capistran-Lalonde, Jasmine Catudal et Romain Fabre
Interprètes lors de la création: Olivier Aubin, Marie-Josée Bastien, Simon Boudreault, Eugénie Gaillard, Geoffrey Gaquère, 
Johanne Haberlin  et Emmanuel Schwartz
Interprètes lors de la reprise: Marie-Josée Bastien, Simon Boudreault, Eugénie Gaillard, Geoffrey Gaquère, Johanne Haberlin,  
Jacques Laroche et Étienne Pilon

C’est l’histoire d’une émigration. D’une ville qui brûle. D’un homme qui doit fuir pour survivre. Son père sur les épaules, son enfant à la main, Énée court dans les rues avec les siens afin de s’échapper. Ils trouvent un bateau, partent à la dérive, laissant derrière eux un pays en flammes. Les boat people ont une longue histoire; Énée errera longtemps sur les mers, à la recherche d’une terre pour son fils. La pièce relate leurs pérégrinations pleines de bruit et de fureur. L’Énéide évoque bien sûr la quête d’un pays, mais avant tout le besoin d’une vie meilleure.